reseau agriculture durable
Accueil » Politiques agricoles » ACCtion 30000

ACCtion 30000

Accompagner des agriculteurs vers une agro-écologie à bas niveau de pesticides

A travers le projet ACCtion 30000, le réseau des CIVAM, la FNCUMA et leurs partenaires s’engagent pour l’accompagnement et la mise en réseau de collectifs d’agriculteurs engagés vers une agro-écologie à bas niveau de pesticides.

En participant à ce projet, les animateurs de collectifs pourront bénéficier d’un cadre et d’une mise en réseau pour s’approprier outils et méthodes pour accompagner leur groupe (pratiques d’accompagnement, diagnostics, suivi des MAEC, etc.). Cette boite à outil dynamique, qui a vocation à être enrichie à l’avenir, vous est rapidement présentée dans les lignes suivantes. Des ateliers seront menés pour partager les expériences et mutualiser les savoir-faire.

Groupes d’échanges entre pairs « animateurs »

La première étape pour les animateurs consiste à constituer le collectif et à monter le projet. Pour cette première étape, les partenaires d’ACCtion 30 000 proposent aux animateurs d’intégrer un groupe d’échange avec d’autres animateurs. L’objectif est de pouvoir partager et préparer des situations professionnelles qui peuvent s’avérer délicates : « Comment monter un groupe, un projet ? Comment articuler individuel et collectif ? Comment accompagner au mieux le collectif d’agriculteur pour répondre aux demandes des agriculteurs ? »

Mission Ecophyt’eau

L’outil Mission Ecophyt’eau® est un outil d’aide à la co-construction pour accompagner le changement des systèmes de cultures. Il s’adresse aux animateurs, techniciens et conseillers pour être mobilisé avec un collectif d’agriculteurs ; ou aux enseignants pour être mobilisé avec leurs élèves en formation agricole. Plus d’informations sur l’outil

Un diagnostic pour mieux accompagner

Réseau Civam vous propose 4 outils de diagnostics complémentaires.
1. La grille d’évaluation technico-économique basée sur les données comptables (bovins lait et bovins viande) permet d’approcher la performance économique et sociale du système de production. Coté environnement, il permet une première approche en mesurant les charges que représentent les intrants dans le système.
2. Le diagnostic de durabilité est mobilisable pour les systèmes de polyculture-élevage et de grandes cultures. Il permet le calcul de 21 indicateurs sur les 3 piliers de la durabilité. Il est téléchargeable ici.
3. Le diagnostic des résistances au changement s’adresse à toutes les filières. Il permet de comprendre la dynamique de changement dans laquelle se situe l’agriculteur, d’identifier les freins, de définir le système agro-écologique idéal futur qu’il souhaite développer et les leviers mobilisables pour y parvenir.
4. Comprendre, décrire, évaluer la réussite d’un système de culture. Il permet l’analyse fine du fonctionnement agronomique du système par l’identification des leviers et mécanismes mis en oeuvre pour aboutir aux objectifs de l’agriculteur et aux résultats qu’il attend.

Sécuriser la transition avec les MAEC Systèmes

En fonction des choix régionaux, les MAEC peuvent être ouvertes en totalité, en partie, ou complètement fermées :
. La MAEC Système de polyculture-élevage – herbivore est basée sur l’autonomie alimentaire et la valorisation des prairies (↓ maïs et concentrés ; ↑ prairies), la réduction des pesticides.
. La MAEC Système de grandes cultures est basée sur la diversité culturale, les légumineuses, la réduction des pesticides et plus généralement sur la production intégrée à l’échelle de la rotation.
. La MAEC Système de polyculture-élevage – monogastrique est basée sur le même cahier des charges que la précédente (SGC).
Si votre groupe est engagé dans la démarche MAEC, le projet ACCtion 30 000 vous permettra d’accéder à une animation de réseau avec d’autres groupes et d’autres animateurs. Plus d’informations sur les MAEC.

 

Retrouvez la plupart de ces outils et méthodes dans le catalogue de formation continue du réseau des Civam.

D’autres ressources à destination des animateurs de collectifs sont également disponibles dans la rubrique Ressources.

 

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à prendre contact avec vos référents régionaux :

PÂTUR’AGENDA 2018, outil de réduction des charges

En 160 pages et en couleurs, le Pâtur'agenda 2018 égraine au fil des saisons les repères du pâturage tournant des éleveurs du Rad-Civam qui vous aideront à mieux valoriser votre ressource herbagère.
S'y ajoutent les clés qui vous permettront de mener à bien votre transition vers un système plus économe-autonome.

Le CHANGEMENT de SYSTÈME, + RENTABLE que l’AGRANDISSEMENT !

Même si la chute du prix du lait impacte tous les producteurs, l’éleveur laitier de l’ouest gagne plus à développer un système pâturant économe qu’à s’agrandir ! Tel est le constat de l’Observatoire technico-économique du réseau Civam sur l’exercice 2015 pour les systèmes bovin lait spécialisés du Grand Ouest.

Pour en savoir plus

La web-série Pourquoi Comment produire économe

width= Dans cette nouvelle collection, vous trouverez plusieurs témoignages d'agriculteurs qui ont fait évoluer leur système de production en utilisant moins d'intrants.

Pour en savoir plus

LA GRANJAFOIN

Rechercher dans les articles


NEWSLETTER


Réseau Agriculture Durable | 17, rue du Bas Village CS 37725 | 35577 CESSON-SEVIGNE Cédex | Tél. 02.99.77.39.25 | Fax : 02.23.30.15.75 | contact@agriculture-durable.org |